header image
The world according to cdlu

Topics

acva bili chpc columns committee conferences elections environment essays ethi faae foreign foss guelph hansard highways history indu internet leadership legal military money musings newsletter oggo pacp parlchmbr parlcmte politics presentations proc qp radio reform regs rnnr satire secu smem statements tran transit tributes tv unity

Recent entries

  1. A podcast with Michael Geist on technology and politics
  2. Next steps
  3. On what electoral reform reforms
  4. 2019 Fall campaign newsletter / infolettre campagne d'automne 2019
  5. 2019 Summer newsletter / infolettre été 2019
  6. 2019-07-15 SECU 171
  7. 2019-06-20 RNNR 140
  8. 2019-06-17 14:14 House intervention / intervention en chambre
  9. 2019-06-17 SECU 169
  10. 2019-06-13 PROC 162
  11. 2019-06-10 SECU 167
  12. 2019-06-06 PROC 160
  13. 2019-06-06 INDU 167
  14. 2019-06-05 23:27 House intervention / intervention en chambre
  15. 2019-06-05 15:11 House intervention / intervention en chambre
  16. older entries...

Latest comments

Michael D on Keeping Track - Bus system overhaul coming to Guelph while GO station might go to Lafarge after all
Steve Host on Keeping Track - Bus system overhaul coming to Guelph while GO station might go to Lafarge after all
G. T. on Abolish the Ontario Municipal Board
Anonymous on The myth of the wasted vote
fellow guelphite on Keeping Track - Rethinking the commute

Links of interest

  1. 2009-03-27: The Mother of All Rejection Letters
  2. 2009-02: Road Worriers
  3. 2008-12-29: Who should go to university?
  4. 2008-12-24: Tory aide tried to scuttle Hanukah event, school says
  5. 2008-11-07: You might not like Obama's promises
  6. 2008-09-19: Harper a threat to democracy: independent
  7. 2008-09-16: Tory dissenters 'idiots, turds'
  8. 2008-09-02: Canadians willing to ride bus, but transit systems are letting them down: survey
  9. 2008-08-19: Guelph transit riders happy with 20-minute bus service changes
  10. 2008=08-06: More people riding Edmonton buses, LRT
  11. 2008-08-01: U.S. border agents given power to seize travellers' laptops, cellphones
  12. 2008-07-14: Planning for new roads with a green blueprint
  13. 2008-07-12: Disappointed by Layton, former MPP likes `pretty solid' Dion
  14. 2008-07-11: Riders on the GO
  15. 2008-07-09: MPs took donations from firm in RCMP deal
  16. older links...

2017-02-02 SMEM 5

Subcommittee on Private Members' Business of the Standing Committee on Procedure and House Affairs

(1320)

[English]

The Clerk of the Committee (Mr. Marc-Olivier Girard):

Good afternoon, dear committee members. As you can see, the chair of this committee is not present, and as this committee doesn't have any vice-chair, I'm bound by the rules to proceed with the election of an acting chair for this meeting.

Do I have a motion from the floor about any potential candidates?

Go ahead, Mr. Chan.

Mr. Arnold Chan (Scarborough—Agincourt, Lib.):

I move that Mr. David de Burgh Graham serve as interim chair for the purposes of this meeting.

Mr. David de Burgh Graham (Laurentides—Labelle, Lib.):

Hello.

The Clerk:

All of you have heard the terms of the motion. Is the committee in agreement with it?

(Motion agreed to)

The Clerk: I invite Mr. Graham to take the chair.

The Acting Chair (Mr. David de Burgh Graham):

Thank you. It's my first time ever chairing a meeting.

We are here to discuss the private members' bills tabled. The analyst would like to go through the list and discuss them.

Mr. Alexandre Lavoie (Committee Researcher):

I don't know if I have to go through all of the list, but there is one item that I want to bring to your attention.

It's item 13, Bill C-324. This bill is similar to another bill that was tabled by the government, Bill C-37.

The objective of Bill C-324 is to prohibit the possession, production, sale, or importation of anything if it is known that it will be used in the production or trafficking of certain substances included in schedule I of the Controlled Drugs and Substances Act.

Currently, the provision it would amend only applies to one item. With Bill C-324, clause 7.1 would apply also to other items, among them fentanyl and other drugs.

Government Bill C-37 would do something very similar, except that it would extend the application of section 7.1 of the act to all of the substances that are listed in the schedule of the act.

Those are the similarities between the two. Basically, Bill C-37 would achieve what Bill C-324 seeks to achieve.

The Acting Chair (Mr. David de Burgh Graham):

Thank you.

Does anybody have any comments on how you would like to proceed?

Go ahead, Blake.

Mr. Blake Richards (Banff—Airdrie, CPC):

My only comment would be that, if only we could get the government to take on more Conservative ideas, we would be in better shape.

Clearly, they are the same subject matter, so it would be for us to rule that one would not be a votable item.

Then Mr. Saroya, I would assume, would need to have another idea to fill the spot he has been given. Is he given some time to do that?

Mr. Alexandre Lavoie:

I can let the clerk discuss the rules, but yes, I think he would be able to propose another item.

The Clerk:

Yes. You're absolutely right.

First, the Standing Committee on Procedure and House Affairs would have five sitting days to deal with the decision of this committee, either to be in agreement or disagreement. Then it would table a report. After that, there would be a period of five sitting days given to Mr. Saroya to let the Clerk of the House know what he wants to do next. One of his options is, indeed, to substitute for Bill C-324 another item of his choice.

In the event he doesn't have any other item of PMB business on the Order Paper, he's going to be given 20 calendar days to put another PMB of his choice on the Order Paper.

(1325)

Mr. Blake Richards:

Okay. First of all, if he has other items that are currently sitting there, he has that ability, but if not, he's given 20 sitting days or—

The Clerk:

Those are calendar days.

Mr. Blake Richards:

—calendar days. Would he then be notified of this decision?

The Clerk:

Absolutely.

Mr. Blake Richards:

Good.

The Acting Chair (Mr. David de Burgh Graham):

He doesn't lose his slot.

Mr. Blake Richards:

I just wanted to make sure we are fair to the member.

The Acting Chair (Mr. David de Burgh Graham):

Could I also ask the analyst and the clerk if—

Go ahead, Irene.

Ms. Irene Mathyssen (London—Fanshawe, NDP):

My question is if Bill C-324 is significantly dissimilar to Bill C-37, because I know that even in the case of similar bills, if there are differences, then the bill can go ahead.

I would like to hear your take on it.

Mr. Alexandre Lavoie:

If they are similar?

Ms. Irene Mathyssen:

Oui.

Mr. Alexandre Lavoie:

In fact, the rule is to determine whether or not those two bills seek to achieve the same things in the same way. I know that Bill C-37 is a bit broader. It includes more substance, but it tries to achieve the same thing in the same way. It's just the scope of it. The scope of C-37 could also be dealt with in committee or by the House afterwards. There could be amendments to the bill to change its scope if members would like to change it.

Mr. Blake Richards:

It's the exact same section.

Mr. Alexandre Lavoie:

Right, it's the exact same section. It's really just the scope of it. The government would include all of the scheduled substances, whereas Bill C-324 would only add a few substances to the prohibition.

Ms. Irene Mathyssen:

How does Mr. Saroya feel about it being deemed non-votable? Is he upset about it, opposed to it, or happy about it?

Mr. Alexandre Lavoie:

Personally, I don't know. I didn't talk with Mr. Saroya.

Ms. Irene Mathyssen:

No one knows?

Mr. Blake Richards:

I don't think he's been officially notified or anything, but I did ask him about his bill. I think he's aware that the government bill deals with the same subject matter, so I don't think he'll be surprised by the decision—if this is the decision we make. Obviously, he'll have to be prepared to come up with something new.

The Acting Chair (Mr. David de Burgh Graham):

Arnold.

Mr. Arnold Chan:

I would simply take the position, based on the advice of the analyst, that from the government's position, we would view it as non-votable; it's constitutional, but non-votable.

The Acting Chair (Mr. David de Burgh Graham):

Is it the pleasure of the committee to declare number 11 non-votable?

(Motion agreed to)

The Acting Chair (Mr. David de Burgh Graham): Can I ask the clerk to make sure that number 6 has been withdrawn.

Mr. Alexandre Lavoie:

Is it withdrawn?

The Clerk:

Absolutely. It was withdrawn by the House Tuesday morning.

The Acting Chair (Mr. David de Burgh Graham):

Is it the pleasure of the committee to accept all of the remaining items as votable?

(Motion agreed to)

The Acting Chair (Mr. David de Burgh Graham): Is there any further business?

The Clerk:

Yes, to get this motion adopted by someone.

The Acting Chair (Mr. David de Burgh Graham):

Somebody has to move it?

The Clerk:

Yes.

The Acting Chair (Mr. David de Burgh Graham):

I reads, that the Chair report the subcommittee's findings to the Standing Committee on Procedure and House Affairs as soon as possible.

Mr. Arnold Chan:

I so move.

(Motion agreed to)

The Clerk:

And this one.

The Acting Chair (Mr. David de Burgh Graham):

That the subcommittee present a report listing those items which it has determined should not be designated non-votable and recommending that they be considered by the House.

Mr. Arnold Chan:

I so move.

(Motion agreed to)

The Acting Chair (Mr. David de Burgh Graham):

That's it. Thank you, everybody.

The meeting is adjourned.

Sous-comité des affaires émanant des députés du Comité permanent de la procédure et des affaires de la Chambre

(1320)

[Traduction]

Le greffier du comité (M. Marc-Olivier Girard):

Bonjour à tous. Comme vous pouvez le constater, la présidente du Sous-comité n'est pas présente, et comme nous n'avons pas de vice-président, je dois procéder à l'élection d'un président suppléant pour la séance d'aujourd'hui.

Est-ce que quelqu'un veut proposer un candidat?

À vous la parole, monsieur Chan.

M. Arnold Chan (Scarborough—Agincourt, Lib.):

Je propose que M. David de Burgh Graham soit nommé président suppléant pour la présente séance.

M. David de Burgh Graham (Laurentides—Labelle, Lib.):

Bonjour.

Le greffier:

Vous avez tous entendu la proposition. Plaît-il au Comité de l'adopter?

(La motion est adoptée)

Le greffier: J'invite M. Graham à occuper le fauteuil.

Le président suppléant (M. David de Burgh Graham):

Merci. C'est la toute première fois que je préside une réunion.

Nous devons discuter des projets de loi d'initiative parlementaire qui ont été déposés. Notre attaché de recherche va nous les présenter en passant la liste en revue.

M. Alexandre Lavoie (attaché de recherche auprès du comité):

Je ne sais pas si je dois vraiment parcourir toute la liste, mais il y a un élément que je souhaite porter à votre attention.

Il s'agit du projet de loi C-324 au point 13. Ce projet de loi est similaire à un autre déjà présenté par le gouvernement, le projet de loi C-37.

Le projet de loi C-324 vise à interdire à quiconque de posséder, produire, vendre ou importer toute chose dont il sait qu'elle sera utilisée pour la production de certaines substances inscrites à l'annexe I de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances.

Suivant le libellé actuel, la disposition qui serait modifiée ne s'applique qu'à une seule substance. Si le projet de loi C-324 était adopté, l'article 7.1 s'appliquerait également à d'autres substances dont le fentanyl et d'autres drogues.

Le projet de loi C-37 proposé par le gouvernement aurait un effet très similaire, mais il étendrait également l'application de l'article 7.1 de la loi à toutes les substances énumérées dans son annexe.

Ce sont donc les similitudes entre les deux projets de loi. À toutes fins utiles, le projet de loi C-37 permettrait d'obtenir les mêmes résultats que ceux visés par le projet de loi C-324.

Le président suppléant (M. David de Burgh Graham):

Merci.

Est-ce que quelqu'un a des observations quant à la manière dont nous souhaiterions procéder?

Blake.

M. Blake Richards (Banff—Airdrie, PCC):

Je dirais seulement que nous serions en bien meilleure posture si nous arrivions à faire en sorte que le gouvernement adopte ainsi un plus grand nombre d'idées des conservateurs.

Comme les deux projets de loi visent de toute évidence le même objectif, il nous reste à convenir que celui-ci ne doit pas faire l'objet d'un vote.

Je présume que M. Saroya devrait par la suite y aller d'une autre proposition pour combler la place laissée libre. Est-ce qu'on lui accorde du temps pour ce faire?

M. Alexandre Lavoie:

Je vais laisser au greffier le soin de vous expliquer les règles, mais je crois effectivement qu'il pourrait proposer une autre mesure.

Le greffier:

Oui, vous avez tout à fait raison.

Tout d'abord, le Comité permanent de la procédure et des affaires de la Chambre disposerait de cinq jours de séance pour entériner ou non la décision du Sous-comité. Il déposerait ensuite un rapport. Après cela, M. Saroya aurait droit à cinq jours de séance pour informer la greffière de la Chambre de ce qu'il compte faire. Il a effectivement l'option de remplacer le projet de loi C-324 par une autre proposition de son choix.

S'il n'a pas d'autre projet de loi d'initiative parlementaire inscrit au Feuilleton, il disposera de 20 jours civils pour en faire inscrire un.

(1325)

M. Blake Richards:

D'accord. Tout d'abord, s'il a déjà un projet de loi en attente, il lui est possible de l'inscrire, mais dans le cas contraire, on lui accorde 20 jours de séance ou...

Le greffier:

Ce sont des jours civils.

M. Blake Richards:

... 20 jours civils. Est-ce qu'il serait avisé de notre décision?

Le greffier:

Certainement.

M. Blake Richards:

Bien.

Le président suppléant (M. David de Burgh Graham):

Il ne perd pas sa place.

M. Blake Richards:

Je voulais seulement m'assurer que notre collègue est traité équitablement.

Le président suppléant (M. David de Burgh Graham):

Puis-je également demander à notre attaché de recherche et à notre greffier si...

À vous la parole, Irene.

Mme Irene Mathyssen (London—Fanshawe, NPD):

Je me demande ce qui arrive si l'on constate des différences importantes entre le projet de loi C-324 et le projet de loi C-37. Je sais en effet que lorsqu'il y a des différences suffisantes entre des projets de loi jugés similaires, les deux peuvent aller de l'avant.

J'aimerais savoir ce que vous en pensez.

M. Alexandre Lavoie:

Si je crois qu'ils sont similaires?

Mme Irene Mathyssen:

Oui.

M. Alexandre Lavoie:

En fait, il s'agit de déterminer si ces deux projets de loi essaient de parvenir aux mêmes résultats en utilisant les mêmes moyens. Je sais que le projet de loi C-37 est d'application un peu plus large. Il vise un plus grand nombre de substances, mais cherche à obtenir les mêmes résultats de la même manière. C'est simplement une affaire de portée. D'ailleurs, la question de la portée du projet de loi C-37 pourra être examinée après coup par le Comité ou par la Chambre. Des amendements pourraient être apportés au projet de loi pour en modifier la portée si c'est ce que les députés souhaitent faire.

M. Blake Richards:

C'est exactement le même article.

M. Alexandre Lavoie:

Vous avez raison, c'est le même article. C'est en fait la portée qui est différente. Le projet de loi du gouvernement viserait toutes les substances énumérées dans l'annexe, alors que le projet de loi C-324 ferait en sorte que seulement quelques substances supplémentaires seraient désormais aussi visées par l'interdiction.

Mme Irene Mathyssen:

Qu'est-ce que M. Saroya pense du fait que son projet de loi puisse être considéré comme ne pouvant faire l'objet d'un vote? Est-il offusqué, s'oppose-t-il à une telle décision ou s'en réjouit-il?

M. Alexandre Lavoie:

Je ne pourrais pas vous le dire. Je n'ai pas parlé à M. Saroya.

Mme Irene Mathyssen:

Quelqu'un le sait?

M. Blake Richards:

Je ne crois pas qu'il en ait été officiellement avisé ou quoi que ce soit, mais je lui ai parlé au sujet de son projet de loi. Je pense qu'il sait très bien que le projet de loi du gouvernement porte sur le même sujet, alors je ne crois pas que notre décision va le surprendre, si c'est bel et bien la décision que nous prenons. De toute évidence, il devra être prêt à proposer quelque chose d'autre.

Le président suppléant (M. David de Burgh Graham):

Arnold.

M. Arnold Chan:

À la lumière des indications fournies par notre attaché de recherche, je vous dirais simplement que du point de vue du gouvernement, ce projet de loi ne doit pas faire l'objet d'un vote, bien qu'il soit constitutionnel.

Le président suppléant (M. David de Burgh Graham):

Plaît-il au Comité de déclarer que la mesure figurant au point 11 ne peut faire l'objet d'un vote?

(La motion est adoptée.)

Le président suppléant (M. David de Burgh Graham): Puis-je demander au greffier de s'assurer que le point 6 a été retiré?

M. Alexandre Lavoie:

Est-ce qu'il est retiré?

Le greffier:

Tout à fait. Il a été retiré par la Chambre mardi matin.

Le président suppléant (M. David de Burgh Graham):

Plaît-il au Comité de considérer que toutes les autres mesures peuvent faire l'objet d'un vote?

(La motion est adoptée.)

Le président suppléant (M. David de Burgh Graham): Y a-t-il d'autres questions à régler?

Le greffier:

Oui, il faut que quelqu'un présente cette motion pour qu'elle soit adoptée.

Le président suppléant (M. David de Burgh Graham):

Quelqu'un doit en faire la proposition?

Le greffier:

Oui.

Le président suppléant (M. David de Burgh Graham):

La motion prévoit que la présidence fasse rapport dès que possible des conclusions du sous-comité au Comité permanent de la procédure et des affaires de la Chambre.

M. Arnold Chan:

J'en fais la proposition.

(La motion est adoptée)

Le greffier:

Et celle-ci également.

Le président suppléant (M. David de Burgh Graham):

Que le Sous-comité présente un rapport énumérant les affaires qui, selon lui, ne devraient pas être désignées non votables et recommandant à la Chambre de les examiner.

M. Arnold Chan:

Je propose la motion.

(La motion est adoptée.)

Le président suppléant (M. David de Burgh Graham):

Voilà qui est fait. Merci à tous.

La séance est levée.

Hansard Hansard

Posted at 17:43 on February 02, 2017

This entry has been archived. Comments can no longer be posted.

(RSS) Website generating code and content © 2006-2019 David Graham <cdlu@railfan.ca>, unless otherwise noted. All rights reserved. Comments are © their respective authors.